Histoire du club

L’histoire du Taekwondo à Saint-Maur
L’histoire du Taekwondo à Saint-Maur, un temps associé à celle du karaté VGA, débute vers 1975 * à l’ex-gymnase « Didier« , rebaptisé aujourd’hui « Centre sportif Gilbert Noël« .Après une parenthèse de deux années dictée par un besoin d’autonomie, un groupe de pratiquants passionnés décide de créer sa propre structure et fonde en 1985 le »Djoson Taekwondo club de Saint-Maur« .La pratique de cet art martial ancestral, originaire de Corée, et devenu olympique ** a lieu aujoud’hui au gymnase des Corneilles, dans le quartier de la Pie.Afin de promouvoir son image et la discipline, les dirigeants du club, très investis dans les instances fédérales, obtiennent rapidement l’organisation à Saint-Maur de compétitions départementales et régionales, de stage des équipes de France, avec comme point d’orgue les championnats de France de 1992 et la 2ème édition des Internationnaux de France en 1994.Le Djoson Saint-Maur possède l’un des plus beaux palmarès du taekwondo national :25 titres de champions de France comptabilisés en 2013 (toutes catégories d’âge confondues);9 internationaux;2 titres de champion d’Europe;3 titres de champion du monde;2 sélections aux Jeux Olympique, dont une médaille de bronze;Le club compte en moyenne 130 adhérents ado-adultes (homme et femmes), propose des cours traditionnels, compétitions, loisirs, et possède une école de sport (enfants de 7 à 12 ans).* : Le taekwondo est arrivé en France en 1969 avec Maître Lee Kwan Young
** : Après avoir été présenté comme sport de démonstration aux JO de Séoul en 1988 et à ceux de Barcelonne en 1992, le Taekwondo intègre le programme des JO de Sydney en 2000.